Derniers billets

Partir

Personne n’accepte la première gifle si elle ne vient pas accompagnée d’un flot merveilleux d’excuses, de promesses, une intensité de ne pas vouloir te perdre, de ne pas envisager de te perdre. Ceux qui peuvent te tuer sont toujours ceux qui tiennent le plus à toi. — Virginie Despentes in Vernon Subutex
Il y a les cris, les larmes, les coups. La crise. Aucun mot sensé ne semble l’apaiser. Lorsque le couteau vole il devient ton centre d’attention. Arriver à traverser cette nuit sans qu’il ne finisse (...)

Une si belle année

Cette année 2017 avait pourtant commencé par une rupture. Difficile. Comme dans Nos plus belles années toutes les envies ne suffisent pas à combler certains fossés.
— we’ve never been uncomplicated — but we were lovely… — …yes we were lovely
Je suis allé me réfugier dans la maison des vacances de mon enfance, en Bretagne. Y passer quelques mois a été ressourçant, l’occasion de puiser dans mes racines une nouvelle énergie.
Je suis parti voir mon plus grand garçon au Québec, où nous avons fait ensemble un (...)

Passage vers l’argentique

Par un complot du destin me voilà donc avec mon Dehel modèle 36 en main et 1 pellicule 120 Ilford 125 ISO, pour voir ce qu’on peut en tirer.
Avant de le charger j’ai fouillé un peu le web à la recherche d’informations techniques sur l’appareil et pour comprendre comment s’en servir.
Mise au point
La lentille est montée sur une vis sans fin, que l’on fait tourner pour faire la mise au point selon une graduation qui va de 3 mètres à l’infini. Simple.
Vitesse d’obturation Pour la durée d’exposition un (...)

suite

Dernières photos

23 mai 2018

834km, 30 jours et frais comme un gardon. J’aime qu’un plan se déroule sans accroc.
Mais ce n’est pas la destination qui compte, c’est le chemin.
Le chemin continue, alors je vais aller voir là-bas si j’y suis aussi, juste pour moi. Fin de la retransmission

22 mai 2018

Une grande partie de la journée a consisté à suivre cette route un peu monotone et inhabitée pour couper à travers et rejoindre le camino frances le plus près possible de Saint Jacques. 24km restant pour demain :)

22 mai 2018

De jolie lumière sur les collines

22 mai 2018

Dans le petit matin encore froid et brumeux

21 mai 2018

Les moines font une liqueur d’Eucalyptus assez surprenante (je ne dirais pas que j’aime...)

21 mai 2018

Le monastère de Sobrado dos Monxes, étape de ce soir

21 mai 2018

Concert de crapauds (grenouilles ?) dans ce petit lac proche de l’arrivée

21 mai 2018

« Why? »
Quand Saint Jacques t’interpelle si ostensiblement il est difficile d’échapper à l’introspection